Le nouveau CCF sera plus consulté que jamais !

Nouveau mandat, nouvelle durée triennale, nouvelle organisation interne et meilleure transmission des informations, le tout sur fond de partage accru avec la stratégie des succursales pour un déploiement plus efficace de toutes les solutions gagnantes : fraichement élu, le nouveau Comité Consultatif des Franchisés (CCF) est fin prêt pour accompagner le développement de Mondial Pare-Brise !

Le Comité Consultatif des Franchisés (CCF) est né d’une idée fédératrice : constituer une force de proposition dans le but d’associer les franchisés aux décisions relatives au développement du Réseau.

 

Franchisés et succursales, ensemble

A l’heure où la nouvelle impulsion donnée à notre Enseigne vise à toujours plus associer les franchisés comme les succursales à l’évolution de Mondial Pare-Brise, sa vocation est plus précieuse que jamais à la réussite commune de tous les centres.

Pour concrétiser cette nouvelle impulsion et depuis déjà deux réunions du CCF, nous avons décidé de convier le directeur des succursales à chaque édition. Cette présence a pour but d’accroître la transparence et les échanges entre les deux composantes du réseau, de plus vite partager les initiatives favorables aux succès de tous et de mieux coordonner les déploiements des nouvelles solutions dans l’ensemble des centres et au travers d’eux, vers l’ensemble des clients.

 

Un mandat porté à 3 ans

Le CCF est toujours constitué de représentants des franchisés, élus par leurs pairs dans chaque région et véhiculant une image positive de l’enseigne. Au quotidien, le CCF va s’appuyer également sur des commissions thématiques dont les membres seront choisis en fonction de leurs performances relatives aux sujets traités.

Depuis cette année, le mandat des élus a été porté de 2 à 3 ans, afin d’inscrire les projets comme l’expérience des membres dans un temps plus long, propice à l’approfondissement des réflexions comme des actions.

 

Accroître la qualité des échanges

Dans la même logique de libération des initiatives et d’une meilleure implication, une participation aux frais inévitablement générés par l’activité d’élu a été décidée par Mondial Pare-Brise. Autre signe enfin que cette instance va pouvoir s’emparer de dossiers déterminants pour l’avenir de Mondial Pare-Brise dans un cadre accru de liberté des échanges entre tête de réseau, succursales et franchisés : les membres sont dorénavant soumis à une clause de confidentialité, garante d’une plus grande transparence des débats comme des projets.

 

«Accompagner la nouvelle dynamique de l’Enseigne»

Christophe Addad vient d’être réélu pour la région Grand Sud, aux côtés de Thierry Liefooghe. «J’ai souhaité me représenter car durant la période 2016-2018, je me suis rendu compte que mon rôle de relais était utile et opérationnel». Pour lui, le CCF est utile car, s’il est l’endroit où l’on peut à la fois initier et porter de nouveaux projets, il est aussi un carrefour essentiel à la bonne coordination des actions adoptées. «Le CCF permet de remonter au siège les réalités du terrain et à l’inverse, de communiquer auprès des franchisés sur des décisions prises, précise-t-il. Dès lors, elles sont plus rapidement déployées et quand c’est nécessaire, plus vite amendées avec les collègues de chacune de nos 5 régions».

Et maintenant ? «En tant qu’élu du CCF lors du précédent mandat, j’ai ainsi vécu la période du rachat de près. J’ai maintenant envie d’accompagner la nouvelle dynamique de l’Enseigne qui porte une très encourageante vision orientée business et croissance de nos parts de marché», conclut-il.